Comment savoir si un moteur de volet roulant est mort ?

Malgré la résistance de certains volets roulants, ils sont parfois soumis à certaines graves voire irréparables. La plupart du temps, ces problèmes sont relatifs au moteur. Mais, toutes les pannes du moteur ne sont pas irréparables, il peut s’agir d’un simple dysfonctionnement d’un fusible ou d’une panne du condensateur ou d’un fil. Ainsi, pour savoir si votre moteur est mort, il faudra d’abord procéder à certaines vérifications importantes que nous vous présentons à travers cet article.

Vérifier l’état des fusibles et des fils

Afin de savoir si votre moteur de volet roulant est mort, essayez d’abord de vérifier si celui-ci émet du bruit une fois le bouton de commande appuyé. Si le moteur fait du bruit, sachez qu’il est encore en état et donc la panne de votre volet est due à un autre problème.

Au cas où le moteur resterait silencieux, vérifier qu’il est alimenté en 220 V grâce à votre testeur électronique, car un fusible peut être grillé ou l’un des fils serait endommagé. Si votre moteur est bien alimenté sous cette tension, il est mort. L’idéal est de le changer.

Tester le condensateur

Le secteur est doté d’une tension électrique de 230 V. Avant de commencer, il est donc indispensable de débrancher votre volet roulant, cela vous évite tout risque d’électrocution.

Matériels et préparation

Pour tester le condensateur de votre volet roulant, il est nécessaire de préparer les matériels suivants :

  • un multimètre à régler en position Ohmmètre
  • des gants isolants
  • une pince ou un tournevis.

Avant tout, vous devez d’abord identifier l’emplacement du condensateur. De forme cylindrique, il est généralement disposé à l’intérieur du moteur de votre volet roulant et peut être en aluminium comme en plastique. Nous vous conseillons de faire la photo du système avant de retirer le condensateur, cela vous permet de le remonter sans difficulté.

Court-circuiter le condensateur

À l’aide de la pince ou du tournevis, court-circuitez toutes les bornes du condensateur sans oublier bien évidemment de porter vos gants isolants. Mais si le volet n’est pas branché, le condensateur peut être encore chargé et vous procurer une secousse électrique dangereuse.

Calibrez le multimètre et réalisez le test

Le multimètre positionné en fonction Ohmmètre vous permettra de vérifier la continuité du condensateur.

Disposez les pointes de votre testeur sur les cosses du condensateur. Vous constaterez que les valeurs affichées sur le testeur augmenteront jusqu’à stabilisation.

Répéter la même action, mais en cette fois-ci, inversez les pointes sur chaque cosse du condensateur. Vous observerez une baisse des valeurs jusqu’à stabilisation.

Le principe consiste à vérifier si le condensateur se charge et se décharge.

Interprétez la mesure

En inversant les pointes, si les valeurs obtenues montent et descendent, alors votre condensateur fonctionnement correctement.

Si ce n’est pas le cas, alors le condensateur ne se charge pas ou ne se décharge pas. Conclusion : votre condensateur ne fonctionne pas, il faudra le changer.

En somme, pour détecter si votre moteur de volet roulant est mort, il faudra vérifier l’état des fusibles, des fils et du condensateur. Au cas où ces éléments seraient en parfait état, il est à conclure que votre moteur est hors service.