Calcul indemnités chômage : qui peut profiter d’une indemnité chômage ?

Une indemnité chômage est une somme d’argent qui doit revenir à l’employé après s’être retrouvé au chômage, c’est une sorte d’aide qui récompense toutes ses années ou mois de travail.

Une indemnité est accordée que dans le cas où le salarié disposait d’un contrat à durée indéterminée, si le contrat est de durée déterminée, le salarié n’aura donc rien du tout.

À savoir que le calcul de l’indemnité chômage se fait en prenant compte des années d’expérience de l’employé ainsi que le salaire qu’il touchait depuis toutes ces années, le salaire qui est pris en compte est souvent le dernier avant le chômage.

Vous l’avez peut-être compris, un chômeur n’ayant jamais travaillé n’aura donc jamais d’indemnité chômage.

Peut -on avoir une indemnité sur le chômage après une rupture conventionnelle ?

Une rupture conventionnelle est tout simplement un accord sur lequel se fixe l’employeur et l’employé lorsque ce dernier quitte l’entreprise, dans cet accord, l’employeur pourrait donner une indemnité, mais il n’y a rien qui l’oblige à le faire.

Il est indispensable qu’un ex-employé ait une indemnité chômage, surtout si ce dernier était en possession d’un contrat à durée indéterminée (CDI).

Cependant, l’indemnité se calcule selon les années d’expérience, ainsi que le salaire touché. C’est bien évidemment le dernier salaire qui est le plus pris en compte, tout comme dans l’indemnité de rupture conventionnelle.

Si vous ne savez pas quels sont les profils qui pourraient profiter d’une indemnité chômage, voilà tout :

  • Le salarié ayant moins de 53 ans devrait totaliser au moins 88 jours de travail durant les 28 mois qui précédent la fin du contrat.
  • Le salarié ayant plus de 53 ans devrait totaliser l’équivalent de 88 jours de travail soit 610 heures au cours de 36 mois qui précédent la fin du contrat.

Quelle est la durée d’indemnisation pour une personne au chômage ?

L’indemnisation du chômage n’est pas la même que celle de la rupture conventionnelle, et pour cause, celle du chômage ne prend en compte que les 730 jours qui précédent la rupture du contrat, contrairement à l’indemnisation de la rupture conventionnelle qui couvre les années d’expérience et qui accorde une indemnité par pourcentage.

Si vous voulez calculer votre indemnisation sans trop vous casser la tête, vous pouvez soit vous rendre sur un site internet qui le fera a votre place, soit contacter un spécialiste qui vous aidera et apprendra à le faire.

Si vous êtes au chômage, il est important de trouver un emploi rapidement, les indemnités peuvent être importantes mais elles ne dureront pas toute votre vie.

De suite des articles :